Suchem célèbre la Journée mondiale de l’alimentation 2018 – Entretien avec Nicolas Langlois

31st Oct 2018 Chemicals

Comme tous les ans, notre subsidiaire dans les solutions phytosanitaires, Suchem, s'associe à la Journée mondiale de l'alimentation pour promouvoir la securité alimentaire et une agriculture durable. Nous faisons le point sur les actions 2018 avec son General Manager, Nicolas Langlois.  

Qu’est-ce que la Journée mondiale de l’alimentation (World Food Day)?

Chaque année, le 16 octobre, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (la FAO) célèbre la Journée mondiale de l'alimentation, qui commémore la date de sa création, en 1945. C’est l’occasion annuelle de débattre de sujets allant de l’élimination de la pauvreté et de la faim aux réponses face au changement climatiques, ou encore à l’exploitation de nos ressources naturelles, dans tous les pays. Comme toutes les journées mondiales, elle sert à faire un état des lieux sur la question, sensibiliser les populations et revoir les orientations globales pour progresser.

Le thème de la Journée mondiale de l’alimentation 2018 était #ZeroHunger, en écho à l’un des 17 objectifs de développement durable (ODD ou SDGs en anglais) 2030. Lancées en 2016, les ODD guident les politiques nationales de développement pour les quinze prochaines années.

"Nous croyons en l’objectif de la FAO qui est d’assurer la sécurité alimentaire pour tous."

A Maurice, cette journée spéciale est célébrée tous les ans par le Ministère de l’agro-industrie qui organise une foire de l’agriculture durant le mois d’octobre. Il met à la disposition des exposants (allant des planteurs de fleurs et de légumes, aux producteurs bio, éleveurs, distributeurs de produits et équipements pour l’agriculture, institutions privées et publiques) un espace dédié à l’agriculture et l’alimentation.

Pourquoi Suchem participe-t-elle activement à cette journée internationale ?

En tant qu’acteur de l’industrie des produits phytosanitaires à Maurice, nous croyons en l’objectif de la FAO qui est d’assurer la sécurité alimentaire pour tous et d’assurer un accès régulier et suffisant à une nourriture de bonne qualité permettant à tous, de mener une vie saine et active. Ainsi, depuis sa création, Suchem a toujours participé aux évènements organisés par le Ministère sur ce thème. Auparavant, cette foire était organisée au Jardin des Pamplemousses. Nous croyons que nous avons tous un rôle à jouer dans l’éradication de la faim et dans une agriculture durable et saine ; c’est aussi l’occasion de présenter nos solutions et produits qui y contribuent.

Au-delà d’une campagne de communication sur le sujet, quelles activités avez-vous menées en 2018 pour faire avancer le débat ?

"Suchem se veut un partenaire communautaire clé pour les groupes vulnérables dans son voisinage."

Le mois d’octobre était l’occasion pour les employés de Suchem de faire des activités de volontariat, par exemple :

  • Une donation de denrées alimentaires par le staff à Lacaz A
  • En association avec Weetabix and Alpen Maurice, nous avons offert pendant une semaine le petit déjeuner aux enfants du Centre d’éveil de Caritas à Pailles et une semaine de repas aux enfants de Ti Rayons Soleil de Vacoas. Une compétition de dessin a aussi été organisée avec les enfants de Ti Rayons Soleil sur comment combattre la faim. 

Pour être certains que notre action perdure le reste de l’année, la sensibilisation de nos clients dans le secteur agricole reste une priorité. Nous faisons de l’éducation et apportons une assistance technique aux planteurs sur l’utilisation raisonnée de nos produits, pour que leur récolte soit la plus saine possible. Nous proposons également des gammes de produits bio et des solutions à petite échelle, comme les sacs de tourbe de coco, pour l’agriculture domestique.

En termes d’action communautaire, nous sommes en contact permanent avec un réseau d’associations dans la région de Pailles (où nous nous situons) - et nous profitons de chaque occasion pour lever des fonds, ou faire des interventions, de la sensibilisation, en fonction de leurs besoins.

Suchem se veut un partenaire communautaire clé pour les groupes vulnérables dans son voisinage, et cette approche se retrouve chez une grande majorité des membres de l’équipe de Suchem, qui n’hésitent pas à donner de leur temps et leur énergie. Notre focus reste bien sûr l’enfance, car le changement pour un monde meilleur viendra de cette génération :  s’ils acquièrent tôt les bons réflexes écologiques, ils sauront mieux comment sauver notre environnement naturel.